• Bac 2012 : un nouveau dispositif anti fraude

    Les épreuves du bac commencent lundi prochain, et tous les bacheliers sentent le stress monter avant l’épreuve finale. Pas que les bacheliers, d’ailleurs, mais aussi l’éducation nationale qui va tout faire pour empêcher la triche avec l’aide d’appareils high-tech.

    Tout le monde se souvient des fuites concernant une épreuve de la filière S sur un forum de jeuxvideo.com, et pour éviter un nouveau psychodrame, l’éducation nationale a pris des mesures.

     

    Internet ne sera pas surveillé pour guetter d’éventuelles fuites, l’éducation nationale a choisi de régler le problème à la racine en surveillant de près les centres d’imprimerie d’où sortent les copies du bac 2012. Une charte de déontologie a également été signée par tous ceux qui participent à la conception des sujets. Un guide a également été distribué à tous les rédacteurs des sujets du bac, afin de sécuriser au maximum la sécurité de leurs ordinateurs.

    Plus proche des élèves, un système pour repérer les appareils mobiles va également être testé. Bien entendu, les candidats n’ont pas le droit d’avoir leurs portables, tablettes ou tout autre appareil connecté durant l’épreuve. Mais la fouille des élèves est interdite, et il est impossible de savoir si un élève respecte les règles ou non. Pour contrer ce problème, l’éducation nationale va tester dans certaines salles d’examen tenues secrètes (300 sur presque 5000 selon les rumeurs) un dispositif repérant les appareils 2 et 3G. Repérant uniquement, car le brouillage n’est pas permis, relevant du ministère de la Défense. Les surveillants de l’épreuve seront donc informés dès qu’un élève tentera d’utiliser son smartphone, dans la salle d’examen ou aux toilettes.

    Le ministère de l’Éducation a donc renforcé la sécurité de l’épreuve, et espère ne pas voir d’histoires de fuites ou de fraudes éclater comme l’année dernière.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :