• Gilles Bouleau confirmé au JT de 20 heures de TF1

    Laurent Delahousse, a décidé de rester sur France 2 et présentera de nouvelles émissions.

    Après une semaine de suspense, la chaîne TF1 a finalement décidé de confier les rênes de son JT de 20 heures à Gilles Bouleau. Cet après midiLaurent Delahousse, présentateur du JT du soir durant le week-end sur France 2, a décidé de rester sur France 2. Il a négocié avec la direction de la chaîne publique la mise à l'antenne de cinq émissions de prime time à partir de la rentrée.

    Ce matin, Laurent Delahousse a rencontré Nonce Paolini, le PDG de TF1 pour un ultime rendes-vous.

    Du coup Nonce Paolini a opté pour la continuité en choisissant Gilles Bouleau, un journaliste maison très apprécié de la rédaction.

    Ancien correspondant à Londres puis à Washington, Gilles Bouleau est entré à la rédaction de TF1 en 1986. Joker de Laurence Ferrari depuis juillet 2011, il a repris le fauteuil de la présentatrice après le départ précipité de cette dernière le 4 juin dernier. Pour son premier JT, Gilles Bouleau a réalisé un bon score d'audience avec 6,4 millions de téléspectateurs soit 25,1 % de part d'audience. Ce bon démarrage a joué en sa faveur auprès de la direction de l'information.

    Le profil sérieux et consensuel de Gilles Bouleau devrait permettre de stabiliser les audiences en retrouvant les faveurs des téléspectateurs âgés qui avaient déserté le JT après le départ de Patrick Poivre d'Arvor en 2008.

    Toutefois, pour relancer une véritable dynamique, la direction de l'information de TF1 devra repenser complètement la forme de ce rendez-vous traditionnel qui est destabilisé à la fois par le JT de la chaîne rivale France 2 mais surtout par l'attractivité des séries de divertissement «Scènes de ménages» sur M6 et «Plus belle la Vie» sur France 3.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :