• La Chine spécialiste du Sexpionnage !

    Un ancien diplomate canadien a raconté que la Chine utilisait le sexe comme une arme pour piéger les gens d’affaires et les forcer ensuite à divulguer des secrets.

    « Ce que recherche le plus la Chine, ce sont les technologies de l’information et les secrets militaires, a révélé Brian McAdam lors d’une conférence sur l’espionnage industriel qui se déroule à Gatineau. Elle cible les scientifiques et les ingénieurs étrangers de manière importante. »

    Selon M. McAdam, les responsables du renseignement chinois ont perfectionné « le piège du miel », en utilisant des agents qui ont pour rôle de séduire les gens d'affaires, les scientifiques, les politiciens, pendant que leurs ébats sexuels sont filmés en secret.

    « Cela se produit à une fréquence incroyable, a déclaré M. McAdam. Ces [rencontres] sont filmées et on fait clairement comprendre à la victime qu’elle doit coopérer, sinon cette information sera transmise à son mari ou sa femme, ses amis et son employeur. »

    M. McAdam ajoute que la police chinoise va parfois accuser la victime de viol si nécessaire, pour la faire chanter.

    Les participants à la conférence de Gatineau ont aussi appris que la Chine étudie les réseaux sociaux et les demandes de visa des visiteurs, pour savoir quel étranger pourrait posséder de précieuses informations.

    Les rumeurs allaient bon train en septembre dernier, voulant que le député conservateur Bob Dechert ait été pris dans un « piège du miel » lorsque ses courriels échangés avec une journaliste chinoise ont subitement été révélés au grand jour.

    La journaliste travaillait pour l'agence Xinhua, qui est l’agence de nouvelles officielle chinoise, qui est souvent utilisée comme couverture par les espions chinois.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :