• Luka Rocco Magnotta : ce qui l'attend au Canada

    Le présumé "dépeceur" de Montréal, revenu sur le territoire canadien à bord d'un avion militaire, avant d'être emmené en détention à bord d'un convoi étroitement encadré par la police, doit être présenté ce mardi à un juge. Il fait face à cinq chefs d'accusation.

    Le dispositif de sécurité était exceptionnel. Pour son retour au Canada, Luka Rocco Magnotta, le présumé "dépeceur" de Montréal, accusé du meurtre sauvage d'un jeune Chinois du nom de Lin Jun dont il aurait découpé le corps, avait pris place à bord d'un avion militaire. Avec lui dans cet appareil, six agents du Service de police de Montréal, chargé de l'enquête.

    Des chefs d'accusation qui pourraient évoluer

    Après avoir passé sa première nuit en détention sur le sol canadien, Luka Rocco Magnotta doit comparaître ce mardi au palais de justice de Montréal. Il fait face à cinq chefs d'accusation : "meurtre", "outrage à cadavre", "publication de choses obscènes", "envoi par la poste de choses obscènes" et "harcèlement criminel" à l'encontre du Premier ministre canadien Stephen Harper et d'autres personnes. Il est passible de la prison à perpétuité. Mais, comme l'a fait savoir la police canadienne, ces chefs d'accusation pourraient être révisés.

    Le Canada avait demandé son extradition à l'Allemagne après son arrestation dans un cybercafé à Berlin le 4 juin, au terme d'une cavale de dix jours. Il avait fui Montréal pour Paris le 26 mai d'où il avait rejoint Berlin à bord d'un bus, le 31 mai, jour où un mandat d'arrêt international à son encontre avait été émis par Interpol.

    Aux yeux du ministre canadien de la Justice, Rob Nicholson, "la coopération entre notre gouvernement et la communauté internationale a rapidement permis le retour au pays de cet individu afin qu'il réponde de ses actes devant la justice. Il est important que les Canadiens aient l'assurance que ceux qui sont accusés de crimes graves feront face à la justice dans toute sa rigueur".


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :