• La crise économique et financière s'est traduite par un manque à gagner pour l'économie française de près de 140 milliards d'euros annuels depuis 2009, a annoncé l'Insee mercredi.

     

    140 milliards d'euros par an. C'est ce qu'aura coûté la crise à l'économie française depuis 2009, selon les calculs de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Le PIB (Produit intérieur brut) français a perdu 7 points par rapport à la tendance qui se dessinait avant la faillite de la banque américaine Lehman Brothers.

    L'Insee a par ailleurs révisé à la hausse son estimation de "l'ampleur de la récession" de 2009, avec un recul du PIB porté à 3,1%, contre 2,7% selon son estimation précédente. C'est un "recul historique" sans équivalent depuis la Seconde Guerre mondiale, a-t-il souligné.

    L'estimation "semi-définitive" de la croissance du PIB en 2010 a été portée pour sa part à 1,7% contre 1,5% annoncés précédemment, celle de 2011 étant maintenue inchangée, à 1,7% également.

    70 milliards d'euros de recettes fiscales en moins

    Les sept points de PIB perdus représentent "140 milliards d'euros d'activité en moins" chaque année, soit "mécaniquement" 70 milliards d'euros de recettes fiscales en moins "à l'horizon de deux ou trois ans". Leur absence a concouru à l'accroissement des déficits publics, a relevé Eric Dubois, directeur des études et des synthèses économiques de l'Insee devant la presse.

    Dans un "éclairage sur l'évolution de l'économie française depuis la récession de 2009", l'Insee ajoute que "l'économie française n'a pas commencé à rattraper le 'terrain perdu' pendant la 'grande récession'".

    Les pertes d'activité enregistrées lors de crises financières ne sont généralement "pas rattrapées, même s'il y a des exceptions", note l'institut qui souligne encore que "deux ans après la sortie de récession, l'économie française retrouve tout juste le niveau d'activité de 2008, la production manufacturière demeurant même inférieure de plus de 5% à son niveau d'avant-crise".


    votre commentaire
  • Blague de potache ou mauvais scénario à répétition ? Comme en 2011, un internaute a annoncé avec 24 heures d'avance un sujet du baccalauréat 2012, en l'occurrence de l'épreuve anticipée d'histoire-géographie en première scientifique (S), qui avait lieu ce mardi.

    Comme l'an dernier, cela s'est passé sur un forum du site Jeuxvideo.com, très prisé par les adolescents.

    A 22h42 lundi, un internaute au pseudonyme de BAChistoire2012 a posté un message sans ambiguité, « [1ereS] réviser la guerre d'Algérie », assorti du commentaire « vous me remercierez demain » et de « j'ai mes sources », sans fournir toutefois de preuve

    Et ce mardi, effectivement, les élèves de première scientifique ont eu à plancher sur, au choix, « La guerre d'Algérie » ou « Les mutations de la population active en de 1850 à nos jours »...

    Pour la plus grande surprise des internautes, qui se sont ensuite défoulés sur Jeuxvideo.com et sur Twitter, craignant notamment l'annulation de l'épreuve, comme ce fut le cas l'an dernier avec un exercice de mathématiques.

    Les administrateurs du site ont retiré le message mardi vers 23 heures, tandis que l'internaute BAChistoire2012 écrivait, toujours sur le forum de Jeuxvideo.com un «message d'explications», dans lequel il se dit «autant surpris» que les internautes et évoquait une blague...

    Y'aura-t-il des suites ? L'an dernier, le frère d'un lycéen avait mis en ligne la veille de l'épreuve la photo d'un exercice de mathématiques du bac S, prise avec un téléphone portable.

    Conséquence : l'exercice en question avait été annulé et l'épreuve notée sur seulement trois questions.

    Le jeune homme accusé d'avoir été «le cerveau» de la fuite d'un sujet de maths du bac S, avait été placé sous statut de témoin assisté en novembre 2011 par le juge d'instruction, qui avait levé sa mise en examen pour fraude au bac et son contrôle judiciaire. Le juge a finalement considéré qu'il ne pouvait être certain d'être en possession du véritable sujet du bac.
     


    votre commentaire
  • Lift est un projet des créateurs de Twitter qui avait déjà été évoqué par ces derniers, et aujourd’hui l’on en apprend un peu plus sur ce nouveau projet lié au développement personnel.

    Il s’agit en réalité d’une application destinée à vous aider dans la vie de tous les jours.

    Lift est une application qui sera disponible dès août sur iPhone. Les versions Android, Windows Phone et internet arriveront plus tard. Les créateurs ont diffusé quelques screens de leurs applications.

    Cette dernière a pour but de vous aider à réaliser vos objectifs, et calcule vos données pour afficher votre progression par exemple lorsque vous faites un régime, ou que vous décidez d’arrêter de fumer.

    Un vrai coach de poche. Il sera même possible de partager vos résultats avec vos amis, ou avec des inconnus partageant le même but.


    votre commentaire
  • Voici un top 10 des femmes de footballeurs présents à l'euro 2012.

    On comprend pourquoi certains se font éliminé rapidement pour vite rentrer se faire consoler par leurs femmes.

     

    10. Madame Sidonie Biemont, compagne d’Adil Rami (France)

    9. Madame Claudine Palmer, compagne de Robbie Keane (Irlande)

    8. Madame Sarah Brandner, compagne de Bastian Schweinsteiger (Allemagne)

    7. Madame Yolanthe Van Kasbergen, compagne de Wesley Sneijder ( Pays-Bas)

    6. Madame Amaia Salamanca, compagne de Sergio Ramos (Espagne)

    5. Madame Alena Seredova, compagne de Gianluigi Buffon (Italie)

    4. Madame Shakira, compagne de Gerard Piqué ( Espagne)

    3. Madame Irina Shayk, compagne de Cristiano Ronaldo (Portugal)

    2. Madame Sylvie Van der Vaart, compagne de Rafael Van der Vaart ( Pays-Bas)

    1. Madame Sara Carbonero, compagne d’Iker Casillas ( Espagne)


    votre commentaire
  • Changements d'horaires, suppression de trains, interruptions de lignes: la circulation sur le réseau ferré francilien va être modifiée cet été en raison d'importants travaux de modernisation, ont annoncé Réseau ferré de France (RFF) et SNCF mercredi.

     

    Un mal pour un bien ?  La circulation sur le réseau ferré francilien va être modifiée cet été en raison d'importants travaux de modernisation, ont annoncé Réseau ferré de France (RFF) et SNCF mercredi. Ils prévoient des changements d'horaires, mais aussi des suppression de trains et des interruptions de lignes.

    "C'est la variabilité des horaires qui va être le plus pénalisant pour les voyageurs, d'où la nécessité de s'informer pour éviter les mauvaises surprises", a expliqué Bénédicte Tilloy, directrice générale de SNCF Transilien, lors d'une conférence de presse.

    Renouveler 70 km de rails

    La circulation sur les cinq lignes de RER et une partie des lignes de train de banlieue va être modifiée le temps de travaux qui vont permettre de renouveler plus de 70 kilomètres de rails, 156.000 tonnes de ballast et 30.000 traverses pour un investissement de 100 millions d'euros.

    Les travaux permettront de renouveler des installations anciennes (voies, signalisation, alimentation électrique,...), de relever des quais pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite et de créer de nouvelles infrastructures ferroviaires.

    Le réseau ferré d'Île-de-France accueille chaque jour quelque 7.500 trains transportant plus de 3 millions de passagers. Cela représente 40% des circulations ferroviaires françaises sur seulement 10% du réseau national.


    votre commentaire